image

Coronavirus COVID-19

Coronavirus COVID-19 - Bilan des actions menées par la commune

Voici un bilan des actions menées par la commune dans le cadre de la crise liée au Coronavirus Covid-19 afin d’informer les Orgonnaises et les Orgonnais de toutes les mesures mises en place par la commune à la suite de la déclaration de l’état d’urgence sanitaire créée par la loi du 23 mars 2020 et de dresser un premier bilan de la situation post-confinement.

Vous pouvez également consulter ici le bilan des actions menées par la commune.

Point de situation

Nous vivons depuis le mois de mars 2020 une situation inédite due à une maladie nouvelle et très contagieuse. Elle sera vaincue grâce à l’engagement et la responsabilité de chacun d’entre nous.

Retrouvez ici les informations sur la crise du Coronavirus COVID-19 en France :
- Les données sur la maladie.
- Les conséquences sur votre santé et votre vie quotidienne.
- Les bonnes pratiques.
- Les mesures gouvernementales prises pour vous aider.
- Les modalités de déconfinement.

Application StopCovid

StopCovid est une application qui s’inscrit dans le plan global de déconfinement du Gouvernement dans le contexte de l’épidémie de Covid-19. Objectifs : vous protéger, protéger les autres, et soutenir les efforts des soignants et du système de santé pour stopper au plus vite les chaînes de contamination et éviter une deuxième vague de l’épidémie de Covid-19. Mercredi 27 mai, l’Assemblée nationale et le Sénat se sont prononcés en faveur du déploiement de StopCovid. Cette application est disponible à partir du mardi 2 juin.

Le principe est le suivant : prévenir les personnes qui ont été à proximité d’une personne testée positive, afin que celles-ci puissent être prises en charge le plus tôt possible, le tout sans jamais sacrifier nos libertés individuelles.

Cette application apporte une aide complémentaire au travail des médecins et de l’Assurance maladie pour identifier les "personnes contacts" et les prendre en charge. StopCovid est une application transparente, temporaire, téléchargeable sur la base du volontariat, qui s’inscrit dans le cadre de protection de la vie privée.

Si vous avez téléchargé l’application sur votre téléphone, vous êtes informé lorsque vous avez été en contact rapproché (à moins d’1 mètre de distance pendant au moins 15 minutes) avec une personne (par exemple dans les transports en commun ou dans un commerce), qui vient d’être testée positive et qui est aussi utilisatrice de l’application.

Si vous avez téléchargé l’application et que, malgré vos précautions, vous venez d’être testé positif, vous pouvez alerter l’ensemble des personnes utilisatrices de l’application avec qui vous avez été en contact rapproché dans les derniers jours et que vous avez peut-être contaminées. Vous leur permettez d’être prises en charge médicalement dans les meilleurs délais (et donc réduire leurs risques de complication) et d’éviter qu’elles contaminent à leur tour de nouvelles personnes.

L'application StopCovid est disponible sur “Google Play Store” et “Apple Store”.

Tout savoir sur le masque grand public

Masques barrières artisanaux

AFNOR met à disposition ces documents pour faciliter la fabrication artisanale d’un nouveau modèle de masque, dit masque barrière. Celui-ci vise protéger la population saine, en complément des indispensables gestes barrières face au Coronavirus COVID-19.

Retrouvez ici le guide AFNOR pour les masques barrières.

Retrouvez ici le document de synthèse AFNOR pour les masques barrières artisanaux.

Retrouvez ici le patron AFNOR pour la fabrication de masques barrières artisanaux.

Retrouvez ici une notice pour nettoyer un masque en tissu.

Retrouvez ici une notice d’utilisation de masques de protection UNS2 -M3LH001.

Numéros utiles et ressources

Si vous avez des symptômes qui vous font penser au COVID-19 : restez à domicile, évitez les contacts, appelez un médecin avant de vous rendre à son cabinet ou appelez le numéro de permanence de soins de votre région. Vous pouvez également bénéficier d’une téléconsultation. Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, appelez le 15, numéro du SAMU ou envoyez un message au 114, numéro d’urgence pour les sourds et malentendants.

Un numéro vert répond à vos questions sur le Coronavirus COVID-19 en permanence, 24h/24 et 7j/7. Il s'agit du 08.00.13.00.00.

Si vous avez des difficultés pour entendre ou parler par téléphone en raison d’un handicap, vous pouvez vous rendre sur l'espace de contact ouvert dédié aux personnes sourdes, malentendantes ou aveugles en suivant le lien https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/espace-handicap.

Vous pouvez également vous tenir informé sur le compte du Gouvernement sur WhatsApp en enregistrant le numéro 07.55.53.12.12 au nom de Gouvernement puis en envoyant à ce contact un message sur l'application pour commencer la discussion. Attention, la plateforme téléphonique et le bot WhatsApp ne dispensent pas de conseils médicaux.

La Mairie d'Orgon se doit de soutenir les personnes en grandes difficultés à qui nous demandons de se signaler en cas d’urgence en appelant le numéro de téléphone du service de crise de la Mairie d'Orgon 04.90.73.00.01. Sachez que nous restons à l’écoute et très attentifs à vos demandes et à vos inquiétudes.

Nous ferons tout notre possible pour répondre au mieux à vos attentes et n’oubliez pas : restez chez vous et respectez les consignes du gouvernement. Il en va de la sante de tous.

Numéros d’urgence et d’écoute

- En cas de danger immédiat composez le 17.

- En cas de violences sur les enfants composez le 119 ou consultez le site internet allo119.gouv.fr en suivant le lien https://www.allo119.gouv.fr/.

- En cas de violences conjugales composez le 3919 ou consultez le site internet arretonslesviolences.gouv.fr en suivant le lien https://arretonslesviolences.gouv.fr/.

Retrouvez ici le guide pour les personnes qui ont besoin d'aide.

Violences conjugales

CovidEcoute - une nouvelle aide psychologique gratuite en ligne

Les professionnels de santé s'inquiètent des conséquences psychiques du Covid-19. Le confinement peut avoir des conséquences comme des symptômes anxieux et dépressifs. L'offre d'aide psychologique s'étoffe avec l'ouverture du nouveau portail CovidEcoute qui propose des téléconsultations gratuites.

En cas de coup au moral, il suffit de se rendre sur le portail de la plateforme CovidEcoute , de cliquer sur Être aidé  et de répondre à un court questionnaire, composé de questions qui demandent d'évaluer le niveau d'épuisement, de colère, de mal être immédiat, des pensées suicidaires…etc.

Si le score est faible, l'internaute est dirigé vers un Guide pour s'aider soi-même composé de séances de méditation, de conseils ou encore de liens vers des contenus d'information multimédia.

Si le score est plus élevé, la personne est dirigée vers une téléconsultation gratuite, jusqu'à 45 minutes, assurée par au choix des psychiatres, psychologues, internes en psychiatrie, addictologues. Anxiété, tristesse, colère, notre article détaille les difficultés psychologiques entraînées par le confinement. Vous pouvez accéder à la plateforme CovidEcoute et vous faire aider via le lien  https://covidecoute.org/.

0 800 130 000 - Un numéro d’information national offre un service de soutien psychologique gratuit

A ce numéro, de jour comme de nuit, des professionnels apportent soutien, aide et conseils à ceux qui en ont besoin. Ce numéro est ouvert à tous, y compris au personnel soignant pour le soutenir au mieux en cette période difficile.

La téléconsultation et les actes à distance

La téléconsultation

À la suite de la décision du gouvernement de restreindre au maximum les déplacements et de limiter les contacts entre les personnes, certains professionnels de santé (médecin, infirmier, sage-femme, orthophoniste et d’autres professions à venir) peuvent proposer une prise en charge à distance de leurs patients. Cette solution permet la continuité des soins tout en limitant les risques de propagation du coronavirus.

Le patient contacte le professionnel de santé qui pourra lui proposer la consultation à distance.

La prise en charge à distance peut notamment être utilisée pour :
- Une première consultation en cas de symptômes du Covid-19.
- Une prise en charge à domicile des personnes atteintes par une forme non sévère du Covid-19 ou susceptibles de l’être.
- Le suivi de personnes souffrant d’autres pathologies, permettant ainsi de les protéger d’un risque de contamination.

Pendant la période de l’épidémie, et jusqu’au 30 avril 2020, toutes les prises en charge à distance, quel qu'en soit le motif, sont prises en charge à 100 % par l’Assurance Maladie.

Un problème dentaire pendant le confinement

Pour éviter la transmission du Covid-19, les dentistes limitent l’ouverture de leurs cabinets au public. Les soins d’urgence dentaires continuent cependant à être assurés. En premier réflexe, le patient doit contacter son dentiste habituel.

En cas de nécessité, il sera invité par son dentiste à contacter le 09.70.50.02.05.

Vous pouvez aussi consulter le site de l’assurance maladie via le lien https://www.ameli.fr/assure/actualites/mal-aux-dents-probleme-dentaire-qui-contacter-pendant-le-confinement

Préserver votre santé visuelle durant le confinement

Si vous êtes sujet à des douleurs oculaires ou des problèmes avec vos lentilles de contact, appelez votre ophtalmologue. La majorité des cabinets d’ophtalmologie se limitent aux urgences et se doivent de respecter des mesures barrières précises.  

Trouver un opticien pendant le confinement

Un service minimum a été mis en place afin d’assurer la continuité des soins en cette période de confinement, dans le respect strict des mesures de sécurité, tant pour le public que pour les professionnels. Pour trouver le centre optique ouvert le plus proche, il est possible de consulter le site internet https://www.urgenceopticien.fr/.

Comment parler de la pandémie de Covid-19 avec un enfant

Le mot Coronavirus est désormais au centre de toutes les conversations. Enfants, adolescents et parents, tout le monde en parle. Mais comment en discuter sans inquiéter ?

Les parents peuvent s'appuyer sur des livres comme celui de la psychologue colombienne Manuela Molina Cruz, écrit à destination des petits : Allô ! Je suis un virus de la famille de la grippe... Je m'appelle Coronavirus. Il est téléchargeable ici.

Afin de donner de bonnes informations accessibles aux enfants, l'équipe du P'tit libé a mis à disposition en accès libre un numéro spécial Les dernières nouvelles sur le coronavirus sur son site, pour les 7 à 12 ans. Pour le consulter, cliquer sur le lien suivant https://ptitlibe.liberation.fr/p-tit-libe/2020/03/13/que-sait-on-sur-le-coronavirus_1781567.

Quelques recommandations sanitaires