image

Les croix

La croix des Missions

Au sommet du fronton de l’église paroissiale est placée la croix des Missions. Sur un socle est gravé « Mission de 1902 », date à laquelle elle fut bénite.


La croix du parvis de l'église

Sur la terrasse près de la Mairie, à la base de l’église, la croix du parvis de l’église de l’Assomption est en fonte ouvragée. Elle surmonte un autel en pierre où, autrefois, en certaines circonstances, le prêtre de la commune officiait. Elle a remplacé une ancienne croix en bois, supportant un très grand Christ. Au milieu du siècle dernier, ce Christ, transformé en gisant, fut déposé dans l’église, sous l’autel de la chapelle du Sacré-Cœur. 


La croix des pénitents gris

C'est en 1903 que cette Croix fut érigée dans l'enceinte de Beauregard après avoir été bénite dans l’église des Carmes d’Avignon une semaine plus tôt. Prise dans un chêne de 10 mètres de long, elle fut d’abord exposée dans la chapelle de Beauregard, le dimanche 23 août 1903, on comptait 6000 personnes sur la colline. Le piédestal haut de 2 mètres 80, est en pierre de taille des carrières Jury Véran de Ménerbes. Sur quatre plaques de marbre, fabriquées par le sculpteur Galinier sont gravées des inscriptions latines, une poésie en français, une autre à l’âge d’or du félibrige est en langue mistralienne. En avril 2009, la Croix qui oscillait dangereusement par temps de mistral fut remplacée à l’identique. 


La croix de la Durance

Au Nord se dresse la croix de la Durance au-dessus de la vallée de la Durance et de la falaise du port-vieux. Elle est visible de très loin par les villageois et les voyageurs.


La croix du cimetière de la Pinède

A l’entrée du cimetière de la Pinède est implantée une croix en bois. Anciennement située au début de la rue Sous le Fort, cette croix a été déplacée lors de la réfection de cette rue.


La croix de la chapelle Saint-Roch 

Au pied de la chapelle, la croix de la chapelle Saint-Roch borde le chemin. Elle a été dressée en 1803 pour témoigner du renouveau religieux qui a succédé à la révolution.


La croix du chemin de la Mine

Une croix en fer forgé ouvragé est située en bordure du chemin de la Mine, à l'entrée d'une propriété privée.


La croix de la Conillère

Elle se situe sur la petite place de la Conillière, qui débouche sur la D7n et rappelle aux passants les morts de la peste de 1720.


La croix de la porte de la Durance

Elle domine la fontaine de la porte de la Durance.


La croix du mas Bréguier

Elle se trouve dans une propriété privée.

La croix de la Perdigale

Aujourd’hui disparue, elle marquait une des stations de la procession des rogations vers les Engrenages ou Engranauds, afin que les récoltes de céréales soient abondantes.

La croix du Faubourg Sainte-Anne 

A l'angle du faubourg Sainte-Anne et de la montée du paradis une croix ouvragée est scellée sur un socle de pierre.